28 mars 2010

La beauté pure

Chaque note porte et ébranle telles les vibrations d'un transport amoureux. Le silence. Ma fille à côté de moi. Nos regards qui se cherchent, se trouvent. Lire en elle l'éblouissement. Bonheur de partager.
Posté par valse à 10:24 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 mars 2010

J'ai attrapé un coup de printemps....
Posté par valse à 19:02 - Commentaires [8] - Permalien [#]
14 mars 2010

Il y avait du soleil et un souffle de chaleur qui musardait autour du canapé. S'allonger, un livre à la main. S'abandonner au plaisir des mots et à la caresse du jour. S'adonner avec bonheur à l'inutile....
Posté par valse à 20:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]
09 mars 2010

A midi, il faisait beau. Je me suis promenée dans les ruelles inanimées du centre ville, pas celles du centre piétonnier et ses enseignes tapageuses, les autres, celles des devantures vieillies et des rideaux de fers baissés, celles des crémeries, des anciens cordonniers, des petites libraires de quartiers...celles qui meurent étouffées par la grande distribution. J'ai bien peur de ne pas supporter l'évolution outrancière de notre monde...
Posté par valse à 05:09 - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 mars 2010

Il neige. C'est aussi bien. Je crois que je n'avais pas vraiment le courage de sortir. J'écoute les sonates de Scarlatti, au piano. Je ne pense à rien. Les plaisirs et les peines réfugiées dans le même théâtre d'ombres. Il y a des jours comme ça où les émotions encombrent. Je regarde les flocons poudrer les dalles de bois de mon balcon. Je me souviens qu'un été, je me suis amusée à dessiner l'ombre des fleurs du forsythia sur le sol, il a été recouvert depuis. La vie recouvre tout et c'est sans doute ce miracle là qui nous permet de... [Lire la suite]
Posté par valse à 16:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 mars 2010

Soan

                                      Parce que...l'émotion est là tout simplement.
Posté par valse à 19:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 mars 2010

CIELS

CIELS de Wajdi Mouawad "Isolée dans un lieu secret, l’équipe internationale de l’opération Socrate scrute le ciel et cherche à décrypter les messages invisibles que des terroristes y envoient. Quand l’un de ses membres se donne la mort pour des raisons obscures, ce ciel de toutes les voix et de toutes les nations s’obscurcit davantage : se pourrait-il que la beauté du monde enfante elle-même les démons de sa destruction, que L’Annonciation du Tintoret serve de motif à une tapisserie de l’horreur? " Un... [Lire la suite]
Posté par valse à 15:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 février 2010

Et un bouquet de violettes....

Adrien dépassa la station de taxi et chercha à nouveau le 50 bis de la rue des chapeliers. La soirée était très avancée et il avait hâte d’en finir avec cette livraison. Il n’aimait pas ce quartier, crasseux et rebutant, le « cœur historique » comme aimaient dire les guides touristiques, le ventre débordant aux chairs décrépies d’une ville vieillissante pensa t’il plutôt. Il immobilisa son scooter et fit quelques pas, le regard à hauteur de plaque de rue. Il arrivait quelquefois que les adresses ne correspondent à rien de réel, il... [Lire la suite]
Posté par valse à 07:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 février 2010

La dixième photo

La maison respirait le calme quand par la fenêtre jaillit l'éclat.
Posté par valse à 18:45 - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 février 2010

Elle regarde le thé en sachet  avachi dans une petite coupelle de porcelaine en forme de coeur. Depuis quand ne prend -elle plus le temps de faire frissonner les feuilles séchées soigneusement  choisies ? Thé noir des amants, thé russe impérial, Pondichéry... Elle aimerait que le temps s'élargisse, que l'éclat du verre rende les visages lumineux en commençant par le sien.
Posté par valse à 12:17 - Commentaires [10] - Permalien [#]