04 mars 2010

CIELS

ciels

CIELS de Wajdi Mouawad

"Isolée dans un lieu secret, l’équipe internationale de l’opération Socrate scrute le ciel et cherche à décrypter les messages invisibles que des terroristes y envoient. Quand l’un de ses membres se donne la mort pour des raisons obscures, ce ciel de toutes les voix et de toutes les nations s’obscurcit davantage : se pourrait-il que la beauté du monde enfante elle-même les démons de sa destruction, que L’Annonciation du Tintoret serve de motif à une tapisserie de l’horreur? "

Un cube blanc dans lequel le public s'engouffre un peu déconcerté. Tout est déstabilisant dans cette pièce à commencer par l'installation du spectateur  au coeur même du dispositif scénique. Déstabiliser pour mieux s'emparer de l'auditoire. Visiteurs, voyeurs pris en tenaille d'un son et lumière moderne, vivant, émouvant...Un théâtre en mouvement qui puise à la poésie de la vie, celle qui ne se cache pas derrière de lourdes tentures mais qui s'accroche aux pulsations contemporaines de nos rues, de nos pensées, de nos angoisses. Un théâtre qui s'inspire de la BD, du polar, du roman d'anticipation: ...un très bon moment.

Posté par valse à 15:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur CIELS

    Tu y étais mercredi soir?

    Posté par LaTartine, 04 mars 2010 à 21:36 | | Répondre
  • Oui, mercredi soir et toi ?

    Posté par Kloelle, 04 mars 2010 à 22:34 | | Répondre
  • Moi aussi ...
    On n'a pas dû arriver par le même côté… Dommage!
    J'ai été très impressionnée par l'émotion de l'acteur qui joue le père de Victor. Il semblait avoir du mal à sortir de son rôle, même pendant les applaudissements qui ont pourtant duré longtemps. Je me demande comment il peut remettre ça tous les soirs.
    Tous les 5 étaient de formidables acteurs.

    Posté par LaTartine, 04 mars 2010 à 23:17 | | Répondre
  • J'aime bien qu'une part d'ici ait su te toucher là-bas!

    Posté par Ondine, 05 mars 2010 à 17:22 | | Répondre
  • Les acteurs étaient formidables, c'est vrai.
    Je suis encore pleine de ce spectacle.

    Ondine...l'accent de ta rive chante encore à mes oreilles.

    Posté par Kloelle, 05 mars 2010 à 19:43 | | Répondre
Nouveau commentaire