05 juillet 2010

Je pose un titre, j’écris deux phrases.

A quoi bon….

L’estime de soi est un drôle de bonhomme, parfois je lui tiens la main, lui et moi, sur le même chemin, lui souriant moi reconnaissante.

Je ne sais vers quelles vertes contrées il s’est envolé.

Je l'attends.

Nous finissons toujours par nous retrouver.

Posté par valse à 17:15 - Commentaires [21] - Permalien [#]


Commentaires sur Je pose un titre, j’écris deux phrases. A quoi

    beaujour kloelle

    quel vaste sujet !
    ....;;
    fait trop chaud pour réfléchir,,,,
    mais pas pour t'envoyez une bise

    Posté par rsylvie, 05 juillet 2010 à 17:20 | | Répondre
  • L'estime de soi et l'écriture... C'est une vaste contrée où l'on se perd. On en reparle?

    Posté par caro_carito, 05 juillet 2010 à 17:49 | | Répondre
  • Est-ce que toute l'estime de toi que nous avons peut aider ?

    Posté par Walrus, 05 juillet 2010 à 19:56 | | Répondre
  • J'espere que tu le retrouveras bientot. Des bises.

    Posté par Janeczka, 05 juillet 2010 à 21:10 | | Répondre
  • A retrouver, bien sûr, tu le mérites.

    Posté par antigone, 07 juillet 2010 à 21:18 | | Répondre
  • J'attends avec toi, Kloelle.

    Posté par valerie, 08 juillet 2010 à 20:11 | | Répondre
  • vous finirez par vous retrouver, et le plus tôt possible, j'espère!
    (tiens, j'y pense, c'edst ton idée de défi - la numéro 8 - qui me fait le plus envie cette semaine )

    Posté par Adrienne, 09 juillet 2010 à 10:18 | | Répondre
  • Bonsoir Kloelle.
    Dans "estime de soi", le mot "modestie" y est enclos.

    Posté par papistache, 09 juillet 2010 à 18:44 | | Répondre
  • La modestie est un bien étrange sentiment papistache....parfois je crois l'être mais en certaines circonstances, essentiellement profesionnelles, je ne le suis pas du tout.
    Je me dis qu'il faut essayer d'être "vrai".

    Posté par kloelle, 09 juillet 2010 à 20:44 | | Répondre
  • Je suis allé, Kloelle, pêcher les antonymes de modestie, j'en ai conservé deux : audace et superbe.

    Posté par papistache, 09 juillet 2010 à 21:33 | | Répondre
  • oups je me suis embrouillée dans mon précédent message avec les 'tu' et les 'vous'! je vouvoie et puis je me dis que dans les blogs tout le monde semble se tutoyer et je m'essaie au tutoiement... mais ça ne me réussit pas trop et donne à mon message un sens différent... désolée!

    Posté par Adrienne, 10 juillet 2010 à 08:35 | | Répondre
  • Adrienne...non, votre message est tout à fait charmant et je vous remercie d'ailleurs de votre passage ici.

    Posté par kloelle, 10 juillet 2010 à 08:49 | | Répondre
  • Je suis allée relire la consigne 8...souvenirs souvenirs...nostalgie...je viendrais lire votre participation !

    Posté par kloelle, 10 juillet 2010 à 08:51 | | Répondre
  • N'est-ce pas exact, Kloelle, que vous avez écrit un texte qui ressemble à ce que Adrienne a fait de la consigne #8 ? Vous étiez en retrait à la terrasse d'un café ? Non ? J'aimerais que vous me redonniez le chemin pour le relire, s'il vous plait. Ce devait être parmi les valses de rien.

    Posté par papistache, 12 juillet 2010 à 11:19 | | Répondre
  • Je le "vois" parfaitement ce texte papistache mais je ne le retrouve pas.

    Posté par kloelle, 12 juillet 2010 à 15:59 | | Répondre
  • Moi aussi je le vois Kloelle, il faut croire qu'alors c'était un film !

    Posté par papistache, 12 juillet 2010 à 21:19 | | Répondre
  • On nous a élevé dans le renoncement, la modestie, l'abnégation, mais ces valeurs là sont périmées.

    Elles font le lit d'une nouvelle race de saigneurs qui profitent de notre bonté, ils sont super balèze en estime de soi, rien n'est trop bon pour eux.
    As tu pensé à prendre ta carte à l'UMP ? tu feras le stage d'initiation en rolexothérapie et hop, on ne te reconnaîtra plus

    Posté par ppm00, 13 juillet 2010 à 18:09 | | Répondre
  • Celui-ci peut-être, bien que ce ne soit pas Kloelle qui y est invisible :
    http://unevalsederien.canalblog.com/archives/2007/12/16/7250224.html

    Posté par Walrus, 13 juillet 2010 à 23:09 | | Répondre
  • Non, j'ai trouvé, en creusant un peu plus loin encore :
    http://unevalsederien.canalblog.com/archives/2007/10/15/6550497.html

    Posté par Walrus, 13 juillet 2010 à 23:16 | | Répondre
  • Formidable, Walrus. Merci.

    Posté par papistache, 14 juillet 2010 à 17:49 | | Répondre
  • oui mais se retrouver comme on est...
    tu te souviens ds le film "ecchymoses" ma petite phrase.... vas te regarder ds la glace et dis toi..je suis..et je t'aime comme tu es.....
    se prendre ds les bras.....et se bercer d'une tendresse à s'accorder coute que coute... je sais combien c'est difficile et combien à tous les coins de la vie, on est rattrapé par s'aimer ou pas..
    Je travaille avec les gamins sur j'ai des défauts..et J'AI DES QUALITES...L'estime de soi passe bien trop par l'estime qu'on nous porte....et moi d'en rajouter..tu es dans mon estime....à la croisée de nos mots et puis quelque chose de beau qui rapproche.....

    Posté par danse la vie, 06 août 2010 à 10:44 | | Répondre
Nouveau commentaire