16 janvier 2009

De bleu et de rose, De rose et de bleu. Songe d'été Qui fuit au matin.
Posté par valse à 08:19 - Commentaires [8] - Permalien [#]

12 janvier 2009

J'ai regardé autour de moi. Il n'y avait que des silhouettes rapides fuyant le froid. Les échoppes de marrons grillés avaient fermé boutique mais il restait l'odeur. Je me suis assise un instant sur le banc pour l'odeur. Deux hommes sont passés, ils riaient. Un rire trop fort, trop lourd, trop pansu. J'ai pensé que je n'aimerais pas être embrassée par un de ces hommes. Je me suis levée. Mes cheveux sortaient de mon écharpe. J'ai repris ma place dans le flot humain. 
Posté par valse à 20:22 - Commentaires [18] - Permalien [#]
11 janvier 2009

Sous le voile

Papistache, j'avais entrepris une longue réponse mais finalement ce très bel haïku d'Issa satisfait à l'essentiel. . " L'éclat de la pleine lune. Ma cabane délabrée Est telle que vous la voyez " Issa .
Posté par valse à 10:15 - Commentaires [10] - Permalien [#]
10 janvier 2009

Sur le coin

Sur le coin de la table, il y a l'eau, teintée d'amertume, qui parle des gestes levés et des tasses renversées. J'aimerais glisser sur la nappe blanche en simulant l'air surpris de celle qui ne comprend pas. Les odeurs mélangées de café et d'oranges pressées seraient presque agréables si on ne les savaient provoquées par la violence de celui dont la photo décore encore et toujours le mur du petit couloir. Des images tristes progressent en moi, à contre jour. Il y a ce que j'aimerais dire, il y a ce qu'elle ne peut entendre. Entre... [Lire la suite]
Posté par valse à 11:16 - Commentaires [12] - Permalien [#]
08 janvier 2009

Blanc

. .C'est le froid que je n'aime pas. Ce froid qui engourdit et qui s'enfonce jusque dans le chaud des murs. J'aimerais ne plus sortir, faire de ma chambre une île, regarder le blanc descendre, se dérouler, puis s'évaporer dans l'infini, cachée dans le luxe éphémère de mes rideaux moelleux.
Posté par valse à 16:06 - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 janvier 2009

E Lucevan le stelle

             L' ennui s'est posé comme un oiseau de proie               sur le bord de ma fenêtre et il me regarde.                J'ai choisi Tosca.                J'ai laissé la musique envahir la pièce.             Il faut toujours prendre le coeur de vitesse.
Posté par valse à 06:55 - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 janvier 2009

Des gaufres

Ils se sont assis pour manger leurs gaufres. Ils chahutaient et je regardais le sucre glace se répandre sur le sol en un léger voile de sable blanc. Il y a des moments qui, sur nos yeux, sur nos joues, laisseront leur empreinte. Celui-ci en est un, il retient la chaleur de nos paumes. Alors, j'ai laissé passer doucement les minutes, leur accordant ce moment de fièvre, celui qui court comme  un félin sauvage, celui juste avant la rupture qu'ils savent proche et le retentissant " ça suffit" que je ne retiendrais plus.
Posté par valse à 16:41 - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 janvier 2009

Errance

Au fond, j'ai toujours su qu'il y avait un peu de moi dans ces "rois de la bohème" qui passent d'un domicile à un autre dans l'espoir toujours renouvelé de trouver enfin l'asile idéal. Qu'espère t'on laisser dans les lieux que l'on quitte, que croit on trouver dans ceux que l'on investit que nous n'avions déjà ? Des illusions sans doute...Mais c'est déjà beaucoup.
Posté par valse à 14:22 - Commentaires [12] - Permalien [#]
01 janvier 2009

Nouvelle année

Posté par valse à 15:04 - Commentaires [8] - Permalien [#]