26 mars 2009

Je voulais vous parler de l'histoire de Julie et de ses enfants. Mais, une amie, l'a fait et bien fait. Je vous invite à la lire ... Merci.
Posté par valse à 17:37 - Commentaires [5] - Permalien [#]

20 mars 2009

Je devais sortir ce soir, écouter des lectures, je m'en faisais une joie. Désir, besoin de rencontrer d'autres qui, comme moi, aiment les mots. Je suis fatiguée. Mes envies se heurtent à un corps qui ne peut plus. Courir après des trains qui jamais ne ralentissent, rester en gare, se contenter du mouvement des autres. 20h30, je glisse dans la chaleur d'un canapé en désordre, le livre de Roth entre les mains. Il est question de corps qui vivent. Les corps doivent vivre, comme il a raison... ... [Lire la suite]
Posté par valse à 20:28 - Commentaires [9] - Permalien [#]
19 mars 2009

Liberté, égalité, fraternité. Muses sacrifiées Sur l'autel des vanités.
Posté par valse à 08:50 - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 mars 2009

Etrange. Je tourne doucement la dernière page d'un blog sur lequel je passe de temps en temps. Pointe de malaise. Faute d'assez nombreux commentaires la porte restera fermée. Etrange, dérangeante cette sensation de presque culpabilité, ce sentiment d'être responsable du mal être de quelqu'un que l'on ne connaît pas, qui ne nous connaît pas mais dont on appréciait par petite touche, les mots et les photos. Certains blogs sont comme les vitrines des coquettes petites boutiques du centre ville dans lesquelles on n'entre jamais. On passe... [Lire la suite]
Posté par valse à 11:25 - Commentaires [15] - Permalien [#]
12 mars 2009

Malicieusement taguée par Servanne Plutôt corne ou marque-page ? Marque-page sans hésitation. Il s’agit souvent d’une carte postale reçue que j’utilise ainsi pour prolonger le lien amical…et je n’aime pas les livres cornés. As-tu déjà reçu un livre en cadeau ? Oui, et c’est souvent, toujours, une belle surprise. .... Lis-tu dans ton bain ? Non. Dans mon bain, j’écoute la radio. .... As-tu déjà pensé à écrire un livre ? Oui, même que je m’y colle. C’est surtout pour le plaisir d’accompagner des... [Lire la suite]
Posté par valse à 11:39 - Commentaires [8] - Permalien [#]
10 mars 2009

La petite musique des gouttelettes qui s'abattent contre la vitre. L'attente, recroquevillée dans la chaleur des draps. La pluie qui parle bien mieux du silence que le silence lui même... Elle pourrait raconter l'immobilité, la chaleur de ses mains sur son ventre, ses yeux fatigués qui se ferment. Chaque jour qui s'achève offre cet oubli des devoirs, des servitudes, des corps même. Le bonheur dans cet état introuvable de demi-sommeil.
Posté par valse à 20:28 - Commentaires [6] - Permalien [#]

08 mars 2009

Photo Vanessa Filho Merci Juliette. Pour ce beau concert. Merci pour les rires et pour les frissons. Pour les murmures et pour la rébellion. . Juliette Noureddine - Rimes Fémininesenvoyé par chatonf
Posté par valse à 08:03 - Commentaires [12] - Permalien [#]
05 mars 2009

Je ne parle habituellement jamais de mes lectures. Il faut, pour cela, avoir un sens de la mise en lumière que je n'ai pas. Ce livre de Nicole Versailles, c'est en quelque sorte une autre histoire... Il est arrivé chez moi en empruntant des chemins de traverse. Posté fin décembre par l'auteur elle même, c'est un mois plus tard, alors que je ne l'espérais plus, que je l'ai découvert, un peu blessé, au fond de ma boîte aux lettres. Avais-je perdu le goût de le lire ? Toujours est il que je l'ai posé sur le coin d'un meuble et... [Lire la suite]
Posté par valse à 10:15 - Commentaires [13] - Permalien [#]
27 février 2009

Recroquevillée sur le bord du canapé, songeuse, les doigts serrés qui se réchauffent au ventre fiévreux d'un bol de thé à la bergamote. Il y a  cette odeur de gâteau au citron à peine sorti du four. Elle s'est levée si tôt. Ils dorment encore. Le gâteau: ils préféreront celui au chocolat et à la noisette fait la veille. Le citron, c'est une envie à elle, bien à elle. C'est le petit voyageur du temps et ses souvenirs colorés qui lui a soufflé cette nuit, entre deux rêves. Sa grand-mère hachait l'écorce si finement, une poudre... [Lire la suite]
Posté par valse à 07:18 - Commentaires [16] - Permalien [#]
23 février 2009

Il suffit de voler une boucle à la courbe du temps. Il fait sombre et froid mais la chaude odeur de laine, la douceur du photophore et même ces effluves de vanille aux relans chimiques, dessinent un abris bienveillant. Il suffit de voler une boucle à la courbe du temps. La répétition obsédante d'un prélude de Franck et dehors, le vent, qui tente de s' accorder, en fragile équilibre sur un fa...
Posté par valse à 18:11 - Commentaires [7] - Permalien [#]