08 avril 2010

Journée à regarder la pluie tomber. Je devais prendre le train  et passer du bon temps à quelques encablures. Les wagons restent en gare, ils ont le blues, le blues d'un monde qui déraille. J'aime la teinte sombre du ciel mais tout ce gris écrase mes pensées. Hier soir encore, une bonne journée et au final, une non-journée à regarder la pluie tomber. Dans l'appartement du dessous, des voisins dont je ne connais pas encore le visage manient le marteau et la perceuse. A la radio, Danse Slave de Dvorak, quintette pour piano et perceuses à percussion. En journée, les murs se vident et chaque bruit dévore l'espace. L'eau coule dans la baignoire. Mes mains courent sur la pile des "livres à lire". L'ennui peut être délicieux. Une belle journée, à regarder la pluie tomber. C'est si bon de ralentir aussi....

Posté par valse à 11:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Journée à regarder la pluie tomber. Je devais

    Une lecture parfaite pour se reveiller autour - ou devant - d'une tasse de the. Merci, Kloelle.

    Posté par Janeczka, 08 avril 2010 à 16:41 | | Répondre
  • Coucou Janez....Grève des trains en France. Mais cette journée à la maison n'a pas eu que des mauvais côtés.

    Posté par Kloelle, 08 avril 2010 à 16:47 | | Répondre
  • Far niente !
    C'est bien aussi, Kloelle.

    Posté par Walrus, 08 avril 2010 à 22:56 | | Répondre
  • du moment qu'il ne pleut qu'à l'extérieur et qu'il ne pleure pas dans votre coeur

    Posté par Adrienne, 09 avril 2010 à 08:12 | | Répondre
  • l'ennui, si rare. Dvorak, un des rares classiques avec lesquels j'ai grandi.
    je t'envoie un peu de soleil salé?

    Posté par caro_carito, 10 avril 2010 à 09:15 | | Répondre
  • Essentiel de ralentir, s'extraire un peu du monde, de sa vitesse abrutissante, pour regarder tomber la pluie. La seule chose immuable au fond...

    Posté par Cloudy, 11 avril 2010 à 10:35 | | Répondre
  • Je me suis offert une semaine de vacances et je n'ai rien dit à personne. Ralentir fait un bien fou !

    Posté par ppm00, 27 avril 2010 à 21:05 | | Répondre
  • Transformer du Dvorak en musique concrête (Danse slave pour piano et perceuse...) fallait y penser!
    Travaux mis à part, l'idée d'une journée de vrai repos est fort agréable.
    J'aime bcp cette image : "le blues d'un monde qui déraille"...
    Sourire
    Vanina

    Posté par Vanina, 29 avril 2010 à 13:23 | | Répondre
Nouveau commentaire