30 mars 2010

Sépia

Devant le pont de pierre et toute cette eau à mes pieds j'ai hésité, mais il y avait ce gamin qui tirait sur ma manche pour m'inciter à traverser. Il devait avoir 8 ou 9 ans et un costume aux boutons dorés bien trop grand qui lui donnait un air de "Pierrot va t'en guerre" à faire sourire. Ainsi donc, même au plein d'un drame on pouvait sourire.... Je lui ai tendu deux sous et il a ramené sa barque le long de la berge pour me permettre de monter sans que les volants de ma robe ne touchent l'eau.  Ses gestes... [Lire la suite]
Posté par valse à 07:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]