09 mars 2010

A midi, il faisait beau. Je me suis promenée dans les ruelles inanimées du centre ville, pas celles du centre piétonnier et ses enseignes tapageuses, les autres, celles des devantures vieillies et des rideaux de fers baissés, celles des crémeries, des anciens cordonniers, des petites libraires de quartiers...celles qui meurent étouffées par la grande distribution. J'ai bien peur de ne pas supporter l'évolution outrancière de notre monde...
Posté par valse à 05:09 - Commentaires [10] - Permalien [#]