05 janvier 2009

E Lucevan le stelle

             L' ennui s'est posé comme un oiseau de proie

              sur le bord de ma fenêtre et il me regarde.

               J'ai choisi Tosca.

               J'ai laissé la musique envahir la pièce.

            Il faut toujours prendre le coeur de vitesse.

Posté par valse à 06:55 - Commentaires [9] - Permalien [#]


Commentaires sur E Lucevan le stelle

    Comme c'est beau et bien dit...

    Posté par Janeczka, 05 janvier 2009 à 19:44 | | Répondre
  • Le cœur se laisse-t-il aisément prendre de vitesse ?

    Posté par Papistache, 05 janvier 2009 à 19:49 | | Répondre
  • Quel texte !
    Un léger pincement au coeur, l'envie sans doute : je pèche à vous lire.

    Posté par Walrus, 05 janvier 2009 à 19:51 | | Répondre
  • Janez: je t'aime...lol

    Papistache: E Lucevan Le Stelle prend tous les coeurs de vitesse...C'est tellement beau.

    Walrus: voilà, il faut que je le dise, vos passages me manquaient.

    Posté par kloelle, 05 janvier 2009 à 20:17 | | Répondre
  • Merci pour ce voyage en plein coeur du beau ...

    Bisou dé routé

    Posté par Servanne, 05 janvier 2009 à 20:53 | | Répondre
  • *grand sourire*

    Posté par Janeczka, 05 janvier 2009 à 21:40 | | Répondre
  • Se laisser envahir par la musique pour chasser l'ennui ...

    Posté par Teb, 05 janvier 2009 à 22:38 | | Répondre
  • Loin et près. Heureuse de relire.

    Très.

    Posté par caro_carito, 06 janvier 2009 à 17:42 | | Répondre
  • Merci pour ce bonheur retrouvé

    Posté par Nicole, 13 janvier 2009 à 18:50 | | Répondre
Nouveau commentaire